Santé

Vaincre ses peurs :

Le grand fleuve de nos peurs est alimenté

par deux sources : le souvenir de situations
difficiles déjà rencontrées et l’apprentissage
transmis par nos parents ou d’autres personnes
impliquées dans notre éducation. Une des
toutes premières peurs, «la peur de l’étranger»,
apparaît vers huit mois. Bébé devient capable
de différencier visage connu ou inconnu et il
se met à pleurer lorsqu’une personne étrangère
s’approche de lui. Plus tard, cette peur
de l’inconnu sera renforcée par les mises en
garde de ses parents : ils lui diront qu’il ne
doit pas suivre les personnes qu’il ne connaît
pas, ni accepter de bonbons de leur part, car
elles pourraient avoir de mauvaises intentions.
Devenu adulte, l’être humain continue à redouter
la nouveauté. C’est une réaction normale,
presque animale : tout territoire inconnu peut
receler des dangers que nous sommes évidemment
incapables d’anticiper et que nous
ne pouvons pas être certains de maîtriser. De
même, il est banal qu’un musicien ou un comédien
soit en proie au trac avant d’entrer sur
scène, qu’un candidat à un emploi appréhende
quelque peu un entretien d’embauche, ou que
l’on redoute de devoir s’expliquer avec une
personne dont nous craignons les réactions.
Surtout si cette personne est importante pour
nous, car plus l’enjeu est élevé, plus nous
redoutons, légitimement, de ne pas «assurer»
aussi bien que nous le souhaiterions. Toute
personne sensée craint de sortir seule la nuit
dans un quartier peu sûr : cette émotion primaire
nous signale que nous devons être sur
nos gardes lorsque nous risquons de nous
retrouver menacés ou démunis.
La peur sournoise
Mais, au lieu de nous aider à mieux gérer
certaines situations, la peur peut aussi devenir
encombrante, voire handicapante, lorsqu’elle
surgit hors de propos ou de manière répétitive,
jusqu’à devenir obsédante parfois. Même
légère, elle nous empêche alors de nous sentir
bien et devient un frein à nos activités. Il s’agit
dans ce cas d’une réaction disproportionnée
qui indique qu’un problème personnel est touché.
Nous avons peur, avant tout, de revivre
une ancienne blessure qui nous a fait souffrir.
Ce réflexe de protection a tendance à encourager
des réactions défensives : évitement, fuite,
agressivité, repli sur soi, tristesse, découragement,
et même comportements de compensation
(manger, boire, fumer…). Nos peurs ne se
manifestent pas toujours par un coeur qui bat
trop vite ou des jambes qui flageolent, c’est en
se demandant pourquoi nous avons adopté un
tel comportement que nous pourrons parfois
mettre le doigt sur une crainte inconsciente
sous-jacente. Reste à identifier sa nature.
Les peurs qui nous guettent
La peur de ne plus être aimé (ou d’être
abandonné) peut être très gênante dans
une relation de couple, mais aussi d’amitié ou
simplement de travail. Elle risque d’induire une
dépendance, des réactions de jalousie ou une
attitude d’effacement, voire de soumission.
La peur d’échouer nous incite à reculer par
crainte de montrer nos faiblesses ou de ne pas
être à la hauteur. Un peu d’appréhension est
légitime lorsqu’on s’aventure sur un terrain où
l’on manque d’expérience. Mais trop d’adultes
n’assument pas leurs responsabilités parce
qu’ils manquent de confiance en eux : parents
qui ne mettent plus de limites aux enfants,
professionnels qui ne prennent pas de décision
sans «ouvrir le parapluie». Une méfiance
excessive à l’égard de toute nouveauté s’explique
aussi par la peur de ne pas s’adapter, de
perdre du pouvoir, etc. Considérer tout changement
comme une menace potentielle est un
frein énorme à toute évolution.
La peur de décevoir ou de faire de la peine
est également très fréquente. Elle entraîne une
difficulté à dire non et une tendance à fuir les
conflits, qui risquent de réveiller un vieux sentiment
de culpabilité.
La peur du jugement et du regard des
autres enfin handicape toute action et toute
relation. Elle est en lien avec une mauvaise
image de soi et concerne aussi bien les complexes
physiques que la crainte d’être jugé nul,
critiqué et rejeté.
Toutes ces peurs sont plus ou moins tapies au
fond de nous, à un moment ou à un autre. Les
identifier est la première étape indispensable
pour se libérer de leurs entraves.

Pascal DION est coach professionnel, certifié. Il exerce à Toulouse,
vous pouvez découvrir ses méthodes en allant sur ce lien :
www.coach-toulouse.wifeo.com

Donnez votre apréciation pour cet article...
(0%) (0%) (0%)

Merci de nous aider à faire connaître ce texte...
Copier/coller ce lien dans votre site, blog ou espace web !

Article publié par:
mini
pascaldion
Autres articles du même auteur...
  • Vaincre ses peurs : les reconnaître avec Coach Toulouse.Pascal DION

Voir tous les articles de cet auteur

Autres...

Autres articles dans: Santé
Autres articles dans: Santé
  • Vaincre ses peurs : les reconnaître avec Coach Toulouse.Pascal DION
Haut de la page










RECEVEZ
gratuitement

les septs clefs du bonheur !

Inscrivez votre courriel:

Inscrivez votre prénom:



RECEVEZ
GRATUITEMENT
le ebook
"Tout est possible"
de la série
Epanouissement Personnel Master
Remplissez simplement le formulaire ci-dessous
Inscrivez votre courriel:

Inscrivez votre prénom:





Connexion

Vous n'avez pas de compte?
Mot de passe oublié?

Chroniques
Cliquez et regardez cette vidéo...
Christian Godefroy, auteur de la formation audio "Les Secrets de l'Attraction"

U n jour, un millionnaire qui m'a pris en amitié m'a initié aux "secrets du succès". Ma vie a changé du tout au tout.

D'un seul coup.

Au lieu d'être dans l'effort, j'ai déclenché certaines "forces secrètes" qui m'ont littéralement propulsé vers le succès.

Et, le plus invraisemblable, c'est qu'avant je courais derrière ce que je désirais et que dès l'application de ces secrets tout est venu à moi beaucoup plus facilement, comme par magie.

Maison, voiture de luxe, argent, amour, relations, connaissances cachées...

Comment y parvenir vous aussi?

Commencez par débusquer les forces qui vous "tirent en arrière".


"Transformez votre cerveau
en un aimant super puissant"

CLIQUEZ ICI pour la suite...


Devenez mentaliste maintenant !


Rechercher
Calendrier gratuit
Calendrier gratuit à imprimer !
Imprimez votre
calendrier gratuit !


Pour l'imprimer, cliquez sur le mini calendrier et ensuite imprimez ce dernier.
Liens
Archives (24 mois)
Partenaires
Mots-Clés
RSS
RSS
©2007 - 2015 Promalac Marketing - Tous droits réservé.     MaChronique.com - Devenir rédacteur ! | contactez nous


Création site Internet: ConceptionWebDesign.com    •    Référencement & Optimisation: NumericMarketing.com