Amour, coeur et sentiment

LES RELATIONS HOMMES/FEMMES : GUERRE ET PAIX

 

J’en ai assez des féministes enragées qui tombent dans le terrorisme, plus « machos » que le plus Cro-Magnon des hommes. La féminité est l’antithèse de l’agressivité, qui est reliée à la testostérone : que faut-il en déduire de ses femmes qui veulent écraser les hommes ?! Je n’adhère pas à ce féminisme qui tend à castrer les hommes, je ne suis pas non plus pour les hommes qui traitent les femmes comme leurs inférieures, pourtant je suis parfois « masculiniste », pour défendre les hommes québécois, mais à la finale, je suis totalement « égalitaire » ! Je suis pour l’égalité, pas la domination de l’un sur l’autre ni de l’une sur l’autre : c’est fatiguant à la fin ! On dirait des gamins dans une cour de récréation qui se disputent : mon père est plus fort que le tien, non c’est le mien !

 

Faisons un tour dans le monde des 98 % (les personnes en déséquilibre affectif, sur une échelle de 1 à + de 10) : c’est le monde des dominateurs et des dominés. Si vous en faites partie, c’est certain que vous êtes tombé(e) sur des hommes ou des femmes qui auront voulu vous dominer ou que vous aurez dominés , les traitant de fous dans le premier cas ou de « carpettes » dans le deuxième cas. Cessez donc de juger le sexe opposé (ou le même sexe !), sur les névrosés que vous avez rencontrés, parce que c’est vous qui les avez attirés !

 

Blague :

 

-          Les hommes sont tous pareils !

-          Tu n’avais qu’à pas tous les essayer !

 

On attire ce que l’on est…

 

Chez les hommes et les femmes déséquilibrés affectivement

Il y a des personnes mal programmées dans les deux sexes, donc en déséquilibre. Partis handicapés dans la vie, ils vivent dans une jungle où l’être humain est un charognard pour l’être humain : dominer ou se laisser dominer est la seule loi qu’ils connaissent. Dans ce monde-là, on ne parle pas d’amour, mais de domination. N’avez-vous jamais entendu : « Dans un couple, il y en a toujours un qui domine l’autre » ? Et vous l’avez, pour la plupart, accepté. C’est faux chez les personnes équilibrées affectivement. D’où cela provient-il ? Quand une mère programme sa fille à se méfier des hommes, parce qu’elle-même n’a pas choisi le bon ou qu’un père saute sur tout ce qui bouge en clamant qu’elles ne servent qu’à ça, vos enfants entrent automatiquement dans cette guerre des sexes. C’est votre responsabilité de faire un monde meilleur à travers vos enfants, encore faut-il y croire…

 

Le plus fou, là-dedans, c’est que nous sommes faits pour vivre en couple et que la nature rapproche des hommes et des femmes qui parfois se haïssent, mais ne peuvent pas se passer l’un de l’autre. Quel paradoxe ! Le simple fait d’appartenir au sexe opposé vous divise, alors que vous êtes « fabriqués » pour vous aimer et faire des bébés. Pauvres bébés ! Voilà ce qu’ils deviennent : des guerriers, des guerrières, à leur tour, essayant de prendre le dessus sur l’autre. Même les amazones avaient besoin des hommes pour se reproduire ! Ce qui me fait le plus rire, c’est quand une dominatrice va voir les strip-teaseurs et louche sur ceux qui effeuillent leur costume de policier ou de militaire… Une dominatrice a besoin d’être dominée ! Sinon, elle méprise l’homme qui se soumet. Comme je vous l’ai déjà dit, vous méprisez ceux que vous dominez… Voilà bien le monde des dominateurs et des dominés, qui transpire à plein nez dans la pornographie. Ca non plus, ça n’est pas fait pour « égaliser » les sexes. Bestialité, domination, violence, soumission ne sont pas les images parfaites pour vous donner un beau reflet du sexe, ni de celui ou celle avec qui vous « pratiquez ». Et que dire de vos enfants qui se « forment » au sexe, à travers ce style de films ? Je les retrouve, à la trentaine, dans mon bureau, croyant avoir écumé toutes les mers du sexe, mais rêvant d’un pays qu’ils n’ont pas conquis : celui de l’amour. Faire l’amour tout simplement, plutôt que « baiser ».

 

Je répéterai inlassablement que l’homme propose et la femme dispose, jusqu’à ce que ça vous rentre dans le crâne : l’homme est visuel et il a besoin d’être attiré par ce qu’il voit. La femme se fait belle et use d’artifices pour accrocher le regard de celui qui lui plaît. C’est à lui d’approcher pour la conquérir ou d’essuyer une rebuffade, ce qui n’a jamais tué personne, surtout quand l’homme a une belle confiance en lui. Une fois que l’homme, interpellé par ce que vous dégagez, par votre sourire et vos attraits, s’approche pour vous faire la cour, étant auditive, vous serez charmée par son discours, ou peut-être pas. C’est ainsi que cela doit se passer. N’avez-vous pas envie de romantisme, de protection, d’attention ? Si vous faussez les cartes, madame, c’est que vous êtes en besoin de sexe ou que vous louchez sur son portefeuille ou simplement désirant une « one night », donc juste du plaisir pour une nuit ou plusieurs. Je n’ai rien contre, mais ce n’est pas ainsi que vous rencontrerez votre futur compagnon ou mari ! Les hommes savent faire la différence entre une femme qui a besoin de sexe, celle qui veut juste du plaisir et celle qu’ils respecteront parce qu’elles se feront respecter. Le coup du « c’est la première fois que je couche la première nuit » n’est plus crédible. Assumez !

 

Qu’est-ce qui vous pousse dans un lit, affamé(e) ? La dépendance émotive. L’homme est toujours prêt à « rendre service », quand votre libido est au plafond et que vos yeux sortent de votre tête : vous envoyez des signaux faciles à détecter. Vous êtes en manque et il le sait, consciemment ou inconsciemment. Comme, la plupart du temps, il l’est aussi, l’affaire est rondement menée. Une fois la compulsion passée, c’est bien là que vous déchantez : que faire de cette proie dans votre lit ? Va-t-il/elle rester pour le petit déjeuner ? Va-t-elle s’accrocher comme une bernique (coquillage en chapeau chinois) sur un rocher breton ? Est-ce une histoire qui commence ou qui finit au petit jour ? Vous avouerez que c’est une histoire qui commence… par la fin ! Le sexe est la dernière chose à offrir, une fois que vous avez validé bien d’autres points (regardez son CV !) et vous, vous avez déjà bradé votre corps pour accrocher un/une névrosé(e). Parce que je vous le dis : si vous cherchez l’amour et que les deux se retrouvent au lit le premier soir, c’est bien qu’ils ont un point en commun : le besoin de sexe. Ils n’ont pas pu résister !

 

 

Chez les hommes et les femmes équilibrés

Chez les personnes équilibrées, le meilleur des hommes vaut la meilleure des femmes et personne ne tient de discours racistes ou réducteurs sur le sexe opposé. Hommes et femmes vivent en harmonie, conscients qu’ils sont complémentaires et non adversaires. Faites l’amour, pas la guerre ! L’homme est un conquérant (et non un soumis) et va vers les femmes qui lui plaisent, se fondant sur ce qu’elles dégagent et ce qui l’attire physiquement. Et ce n’est pas uniquement la beauté ! Si une femme se laisse approcher, il va lui parler, la charmer (pas la séduire !), en étant tout simplement ce qu’il est. Le respect mutuel n’entraîne personne dans une histoire de sexe, puisque c’est une histoire d’amour qu’ils recherchent. Faire connaissance, passer du temps ensemble est une bonne idée. Le premier baiser ne sera échangé que lorsque l’homme en prendra l’initiative, à vous madame de l’y inciter, mais par des gestes féminins, non aguicheurs. Le sexe ne viendra qu’en dernier, quand vous aurez établi une relation de confiance, de complicité et de désir. Le meilleur moment, c’est l’attente, l’imagination galopante émoustille vos sens et en prenant votre temps, vous savourerez chaque seconde plutôt que passer directement à l’estocade (coup d’épée porté par le matador pour la mise à mort du taureau), pour avoir les deux oreilles et la queue !

 

Dans ce monde-là, aucun discours agressif, aucune animosité : juste le plaisir d’être en compagnie du sexe opposé et plus si affinité. Et si c’est juste l’aventure qui les motive, ils savent le faire avec respect. Ils annoncent la couleur de suite, pour savoir si les deux signent pour une histoire de beau sexe et non d’amour, sachant qu’ils seront sincères et auront le même plaisir, puisqu’au même diapason. Vous pouvez « faire la sensualité » : donner et avoir du plaisir entre adultes consentants, sans sentiments et sans lendemain. Mais quand une personne équilibrée, homme ou femme,, est prête à envisager l’avenir à deux, elle élimine ceux qui proposent de commencer par la fin. Respecter son corps, c’est ne pas le mettre entre toutes les mains, pire n’importe lesquelles ! C’est toute la différence entre être dans le plaisir et non dans le besoin. Quand leur nouvelle rencontre  est trop pressée, veut du sexe de suite ou dit « je t’aime » dès les premiers jours, ils prennent leurs jambes à leur cou et s’enfuient ! Prenez le temps de vous découvrir, de vous apprécier et de vous aimer : le temps, vous l’avez ! Une relation fondée sur des bases stables à toutes les chances de perdurer.

 

Certes, les femmes furent opprimées, toujours dans ce monde de névrosés (98 %), parce que dans les milieux de personnes équilibrées, elles ont toujours été respectées, surtout pour leur esprit : question d’intelligence et d’équilibre. Vouloir dominer, c’est avoir peur du sexe opposé. Quant au fait de se laisser dominer, c’est le signe d’une incapacité à prendre sa vie en main, les deux relevant du manque de confiance et d’estime. Quand vous avez confiance en vous, le sexe opposé est un plaisir à fréquenter, parce que vous évitez les imbéciles et choisissez les gens équilibrés. Personnellement, je me tiens autant éloignée des femmes au discours castrateur que des hommes ayant le cerveau dans leur pantalon. Si j’ai souffert dans certaines relations, je n’ai cependant pas mis tous les hommes dans le même panier. D’autant que j’ai compris pourquoi je les avais choisis. J’ai aussi de très beaux souvenirs et je continue à aimer les hommes… qui aiment les femmes ! En résumé, si vous continuez à détester le sexe opposé, c’est que vous avez été blessé par des personnes que vous avez attirées et qui étaient, comme vous, en déséquilibre affectif. Imaginez maintenant qu’après un travail sur vous, vous ayez accès à un monde de personnes agréables à côtoyer, qui ne cherchent pas à vous dominer, ni à être votre esclave, mais qui se respectent et vous respectent : pensez-vous que vous aurez la même image du sexe opposé ?

 

Alors, c’est fini de savoir qui est le plus fort des deux ? Cela manifeste votre déséquilibre. Vous êtes complémentaires, pas adversaires !

 

 

Lisez « Gagnez au jeu des échecs amoureux » (Michel Lafon) et la nouvelle chronique de Pascale Piquet, chaque mercredi !

 

Commandez le nouveau DVD « Comprendre la Vie », et téléchargez le guide « Arrêtez de souffrir, construisez votre bonheur », pour développer confiance et estime chez vous. En vente exclusive sur le site www.pascalepiquet.com

 

Prenez, une fois par jour,  une dose de bonne humeur : suivez Pascale Piquet sur Twitter ! Abonnez-vous : www.twitter.com/pascalepiquet

 

Donnez votre apréciation pour cet article...
(90%) (0%) (10%)

Merci de nous aider à faire connaître ce texte...
Copier/coller ce lien dans votre site, blog ou espace web !

Article publié par:
mini
Pascale Piquet
Dès le premier appel, vous vous sentirez déjà mieux !
Autres articles du même auteur...
  • LES RELATIONS HOMMES/FEMMES : GUERRE ET PAIX

Voir tous les articles de cet auteur

Autres...

Autres articles dans: Amour, coeur et sentiment
Autres articles dans: Amour, coeur et sentiment
  • LES RELATIONS HOMMES/FEMMES : GUERRE ET PAIX
Haut de la page










RECEVEZ
gratuitement

les septs clefs du bonheur !

Inscrivez votre courriel:

Inscrivez votre prénom:



RECEVEZ
GRATUITEMENT
le ebook
"Tout est possible"
de la série
Epanouissement Personnel Master
Remplissez simplement le formulaire ci-dessous
Inscrivez votre courriel:

Inscrivez votre prénom:





Connexion

Vous n'avez pas de compte?
Mot de passe oublié?

Chroniques
Cliquez et regardez cette vidéo...
Christian Godefroy, auteur de la formation audio "Les Secrets de l'Attraction"

U n jour, un millionnaire qui m'a pris en amitié m'a initié aux "secrets du succès". Ma vie a changé du tout au tout.

D'un seul coup.

Au lieu d'être dans l'effort, j'ai déclenché certaines "forces secrètes" qui m'ont littéralement propulsé vers le succès.

Et, le plus invraisemblable, c'est qu'avant je courais derrière ce que je désirais et que dès l'application de ces secrets tout est venu à moi beaucoup plus facilement, comme par magie.

Maison, voiture de luxe, argent, amour, relations, connaissances cachées...

Comment y parvenir vous aussi?

Commencez par débusquer les forces qui vous "tirent en arrière".


"Transformez votre cerveau
en un aimant super puissant"

CLIQUEZ ICI pour la suite...


Devenez mentaliste maintenant !


Rechercher
Calendrier gratuit
Calendrier gratuit à imprimer !
Imprimez votre
calendrier gratuit !


Pour l'imprimer, cliquez sur le mini calendrier et ensuite imprimez ce dernier.
Liens
Archives (24 mois)
Partenaires
Mots-Clés
RSS
RSS
©2007 - 2015 Promalac Marketing - Tous droits réservé.     MaChronique.com - Devenir rédacteur ! | contactez nous


Création site Internet: ConceptionWebDesign.com    •    Référencement & Optimisation: NumericMarketing.com