« Étonnant ! Découvrez les Secrets du Succès qui augmentent l'amour, l'argent et le bonheur de toute personne qui les possède - résultats garantis ! »

Quel est le secret qui différencie les personnes riches des personnes moins aisées et comment vous pouvez l'utiliser vous aussi !

Découvrez le secret qui permet, en changeant seulement 5% de vos habitudes, de doubler vos résultats !

Recevez au fils des semaines, des "cadeaux gratuits" ebooks, vidéos qui vous montrent le chemin à suivre...

De plus, Recevez les secrets des plus grands...
Steve Jobs, Walt Disney, Bill Gates, Steven Spielberg...

Votre premier ebook GRATUIT "Tout est possible"
Tout est possible !

Inscrivez votre Prénom:
(avec majuscule au début)

Inscrivez votre Courriel:

Vous recevrez un courriel dans quelques minutes.
Vérifiez aussi dans vos courriels indésirables...
Santé

LES MODELES CONCEPTUELS EN SOINS INFIRMIERS

“Un modèle de soins

infirmiers ne sert à rien s’il n’aide pas les infirmières à améliorer leur pratique professionnelle”

 

 

 

Qu’est- ce qu’un modèle ?

Un modèle est une illustration symbolique en termes logiques d’une situation relativement simple qui démontre la structure d’un système original.

C’est une représentation conceptuelle de la réalité. Ce n’est pas la réalité elle même,       mais une abstraction ou reconstruction de la réalité „

” Un modèle de Nursing est une façon de voir le soin

C’est une Image mentale. Une invention de l’esprit, une conception, une façon de voir, c’est donc une structure».

Qu’est- ce qu’une théorie ?

“La théorie représente un niveau plus profond de la réalité que le modèle , elle décrit comment le modèle fonctionne.

            On pourrait dire que le modèle représente la structure et que la théorie représente le    fonctionnement.

Une théorie se définit par une conception de l’homme, de la santé, des soins infirmiers,    et une description de la réalisation de ces soins infirmiers en rapport avec ces   conceptions.

 

 

 

 

 

 

LA THEORIE DE GERTUD UJHELY

C’est un disciple de Peplau. Elle apporte un complément à cette théorie qui peut se diviser en trois :

1°) Ce que l’infirmière apporte à la relation

2°) Le contexte dans lequel la relation prend place 3°) Ce que le patient apporte à la relation

Ce que l’infirmière apporte à la relation

Ses valeurs personnelles et professionnelles. Mais quelles sont les sources de nos valeurs? (Milieu culturel, économique et technique, notre passé, notre éducation religieuse).

Son attitude envers la nature humaine. On se préoccupe très peu de la philosophie de la nature humaine cependant c’est d’une importance capitale au niveau de la relation infirmière /patient.

Le contexte dans lequel la relation prend place

Ujhely pense qu’il faut accepter que la profession d’infirmière soit mouvante et que notre champ d’action se modifie Quand à la relation elle-même Ujhely reprend les quatre phases de la relation de Peplau.

Ce que Le patient apporte â is relation

L’expérience qu’il vit est un processus qui comprend trois temps :

- Perception par la personne soignée d’un événement ou d’un objet interne ou externe.

- Son Interprétation de cet événement à la lumière de sa perception.

- Sa réponse aux perceptions interprétées de son expérience et de ses capacités présentes.

Conclusion

Bien que n’apportant pas une théorie nouvelle la relation patient/infirmière est le pivot central des soins Infirmiers dans la théorie d’Ujhely.

.

 

 

 

 

LA THEORIE DE MARTHA ROGERS

 

Sa théorie est beaucoup plus centrée sur la science que sur la  relation.

La conception de l’être humain de M.Rogers est la suivante : l’être humain est un tout unifié qui possède son Intégrité propre.

       Les buts des soins infirmiers est pour elle de promouvoir l’harmonie entre l’homme et son environnement.

       Les buts de soins infirmiers est pour elle de promouvoir l’harmonie entre l’homme et son environnement.

 

Les interventions des soins infirmiers consistent à récolter des données concernant la personne soignée et son environnement et d’utiliser des activités techniques, ou relationnelles en vue d’aider à l’intégration de l’être humain dans son environnement.

 

Le système conceptuel des soins infirmiers

 

Les soins infirmiers ont pour but de servir l’homme.

Les principes de base de soins infirmiers tendent à décrire, expliquer et prédire ce qui constitue le phénomène central des soins infirmiers: l’homme.

 

La description, I’ explication et la formulation d’hypothèses précédent une intervention basée sur la connaissance.

 

Les soins infirmiers sont une science empirique.

Conclusion

La théorie de M.Rogers stimule l’infirmière à trouver de nouveaux rôles à utiliser sa créativité, à s’intéresser à tout ce qui touche à la vie et à l’être humain.

 

 

 

LA THEORIE D’IMOGENE KING

IMOGENE KING fut influencé par PEPLAU et ROGERS.

Vu la diversité des soins infirmiers elle choisit de parler de concepts et de chercher quels sont qui forment la base des soins en général plutôt que de proposer une théorie unique.

Cette recherche de concepts, KING la fonde sur une série de questions concernant les soins Infirmiers.

1°) Quelles décisions une infirmière est-elle appelée à prendre dans le cadre de son rôle et de ses responsabilités ?

2°) Sur quelles sortes d’informations essentielles prend-elle ces décisions’?

3°) Quelles alternatives rencontre-t-on en soins infirmiers.

4°) Quelles alternatives ont les infirmières lorsqu’elles prennent des décisions importantes quant aux soins à la guérison ou à la santé d’un individu’?

5°) Quelles aptitudes et quelles connaissances l’infirmière doit elle posséder aujourd’hui pour prendre convenablement des décisions?

KING sélectionne quatre idées ou concepts universels qui s’appliquent à tous les êtres humains et représentent pour elle la base conceptuelle des soins infirmiers.

- Les systèmes sociaux qui sont des groupes d’individus réunis dans un réseau de relations sociales en vue d’atteindre des buts communs a

- La santé qui est un dynamique dans le cycle de vie d’un organisme qui implique une adaptation continuelle aux stress de l’environnement interne et externe.

- La perception : c’est la représentation ou l’image de la réalité que se fait un individu, la conscience qu’il a des objets, des personnes et des évènements

Les relations interpersonnelles qui sont des interactions des deux individus ou plus dans le moment existentiel et en vue d’un but donné. Dans 1e cadre des soins infirmiers cette relation implique une notion d’action.

Conclusion

KING apporte des concepts plutôt que des théories .Elle pense qu’l est important que l’infirmière connaisse les bases de la psychologie du comportement. Ces concepts sont utiles et peuvent guider l’élaboration d’un programme d’enseignement infirmier.

 

 

 

 

LA THEORIE DE NANCY ROPER

Pour Nancy Roper elle a basé sa théorie sur 4 points essentiels :

1°) Conception de l’être humain

2°) But des soins infirmiers

3°) Intervention des soins infirmiers

 4°) Définition des soins infirmiers

Conception de l’être humain

L’être humain est un système ouvert en relation permanente avec son environnement. II s’adapte il croit se développe, tend vers l’indépendance.

Buts des soins infirmiers

Les buts des soins infirmiers est de promouvoir des acquisitions, le maintien ou la restauration de l’indépendance maximum pour chaque patient au niveau des quatre groupes d’activités suivantes :

- Activités de la vie quotidienne permettant la satisfaction des besoins de base

- Activités visant la prévention

- Activités visant à la recherche de confort

       - Activités de recherche de poursuite

Intervention îles soins Infirmiers

Les Interventions des soins Infirmiers permettent :

- d’évaluer les capacités d’indépendance de la personne

- Fixer avec le patient des objectifs en fonction du temps dont on dispose

- Aider le patient à les atteindre

Evaluer

Définition des soins infirmiers

Les soins  ont pour but d’aider une personne à progresser vers le pôle d’une Indépendance maximum pour elle dans chacune des activités de la vie quotidienne de l’aider à y rester, de l’aider à faire face lors de tout mouvement vers le pôle de l’indépendance.

Pour établir le processus de soins il faut une anamnèse détaillée permettant d’apprécier le niveau de dépendance du patient.

 

 

 

Conclusion

La théorie de soins de Nancy Roper présente un avantage certain; c’est qu’elle est facile à comprendre, à expliquer et à utiliser elle se prête bien aux premiers essais d’emploi systématique de processus de soins à l’intérieur d’une institution hospitalière. (Voir anamnèse de I’ École d’infirmière du Son Secours à Genève)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LA THEORIE DE L’ADAPTATION

La théorie de l’adaptation semble être celle qui offre le plus large éventail de possibilités. En effet le concept de l’adaptation s’étend à plusieurs domaines : La génétique, la psychologie, la biologie, physiologie, l’anthropologie, la sociologie. Il existe de nombreuses recherches à ce sujet, beaucoup d’informations témoignent de son importance pour la survie de l’homme dans le monde.

 

Le concept de l’adaptation possède une qualité dynamique puisqu’il est en relation avec le changement constant et universel. Une chose est certaine, c’est que tout change et que l’être humain doit faire face aux changements qui vont se produire dans son environnement entre lui et son environnement, dans ses relations avec les autres et en lui même.

 

L’adaptation en tant que théorie tient compte des relations que l’homme établit avec son environnement ce qui est aussi le noyau central des soins infirmiers Il faut qu’un équilibre dynamique soit maintenu entre l’homme et son environnement Et du moment que tous deux changent continuellement, l’adaptation est un processus qui dure toute la vie.

I- Thécrie Myra Levine

Levine fonde sa théorie sur quatre principes de conservation.

1°) Le Principe de la conservation de l’énergie

20) Le principe de la conservation de l’intégrité structurelle

3°) Le principe de la conservation de l’intégrité personnelle

4°) Le principe de la conservation de 1′intégrité sociale

L’organisme humain garde son intégrité au niveau de l’environnement, par sa capacité d’adaptation Le but de l’intervention infirmière consiste donc à Interposer des connaissances et des actions planifiées dans le cours des évènements qui affectent un patient. Lorsque l’infirmière peut Influencer favorablement le processus d’adaptation vers un renouveau de bien-être biopsychosocial on dit que son action est thérapeutique Lorsqu’elle ne peut pas influencer le cours de cette adaptation on dit que son action est “supportive”.

 

 

 

La théorie de Callista Roy

 

La théorie de Callista Roy est entrée sur la personne du patient.

La conception de l’homme est la suivante :

- II est un être biopsychosocial en interaction constante avec un environnement changeant et ayant quatre modes d’adaptations.

- Besoins physiologiques

-Image de lui-même

Maîtrise du rôle - interdépendance

Le but des soins infirmiers est de promouvoir l’adaptation de l’être humain dans les quartes modes.

Les interventions des soins infirmiers proposées par C.Roy sont basées sur l’évaluation des comportements du patient et des facteurs qui influencent le niveau d’adaptation.

- L’intervention sous forme de manipulation des facteurs influençant (stimuli focal, contextuel, résiduel)

La santé et la maladie font partie des dimensions de la vie de l’homme.

L’individu est soumis à une variété de stimuli auxquels il doit répondre de façon positive en utilisant ses mécanismes innés et acquis.

Le rôle de l’infirmière dans le sens de la promotion de l’adaptation requiert ainsi deux démarches :

- L’évaluation

- L’intervention

Conclusion

Parmi les avantages de cette théorie citons le développement de l’esprit d’analyse et de synthèse chez les étudiants ayant reçu un tel enseignement afin que l’amélioration de la qualité des soins dont la population pourrait bénéficier.

 

 

 

 

 

 

- La théorie d’Afaf Meleis

Cette théorie est fondée sur les insuffisances et les suppléances de rôles.

Elle donne beaucoup d’importance au concept des rôles et des transitions dans les rôles.

La notion de rôle est une donnée psychosociale très Importante et très utile pour déterminer les problèmes des soins fiers et planifier les Interventions Infirmières a

Conclusion

Maleis souligne que toute sa théorie repose sur la communication .II faut apprendre à communiquer au niveau du couple, de la famille du groupe professionnel et de la société, ce qui facilite grandement les prises, les transitions et les suppléances de rôle.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

THEORIE DE DOROTHEA E.OREM

Orem définit les soins infirmiers de la façon suivante :

 

 le système partiellement compensatoire : dans ce système là, le patient aussi bien que l’infirmière participant aux soins d’hygiène ou aux techniques de soins requises-La distribution de responsabilités entre les deux personnes varie.

Lo processus de soins

Les soins infirmiers sont plus qu’une combinaison de toutes sortes d’activités Ils sont un processus pensé, organisé, contrôlé et dirigé vers un but.

Le processus comprend 4 phases s

1°) Rassembler des données et prendre des décisions afin de savoir pourquoi une personne a besoin de soins infirmiers.

2°) Construire un système d’assistance Infirmière pour le patient ou pour sa famille et planifier cette assistance.

3°) Mettre en oeuvre conduire à bon terme et contrôler les actions planifiées.

4°) Evaluer et ajuster le plan et les actions.

Conclusions

Cette théorie est utilisée dans de nombreux établissements d’enseignement Infirmier aussi bien aux Etats-Unis qu’au Canada.

Cette théorie est claire et peut-être utile pour expliciter la spécificité des soins infirmiers. L’un des aspects positifs de cette théorie est de reclasser au centre des soins infirmiers ces fameux soins de base qui ont si peu de prestige pour si peu d’infirmières.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LA THEORIE D’HILDEGARDE PEPLAU

C’est une théorie de la tendance existentielle. A travers l’expérience de la maladie, les soins infirmiers contribuent au développement de la personnalité du patient par le moyen de la relation interpersonnelle. Pour elle la préoccupation première d’une Ecole d’Infirmières n’est pas de penser d’abord au patient (c’est la tache d’institution de soins) le rôle de l’Éole est d’aider au développement graduel de chaque élève vers une maturité qui lui permettra de soigner le patient.

 

C’est l’insistance sur les relations interpersonnelles sur l’aspect psycho-dynamique des soins qui est capital chez Peplau. Les phases de la relation infirmière/Patient sont divisées en quatre:

1°) Phase d’orientation (sensation d’un manque de besoin par le patient, l’infirmière aide à reconnaître et à comprendre le problème)

2°) Phase d’identification (ou reconnaissance. Le patient identifie l’infirmière  qui l’aide à considérer sa maladie comme une expérience)

3°) Phase d’exploitation (tirer bénéfice de la relation infirmière/patient changer du comportement (indiqué dépendant)

 4°) Phase de résolution(le client à sa sortie doit progresser vers la maturité, vers l’indépendance, l’infirmier doit encourager)

Les rôles en soins infirmiers sont au nombre de six :

Rôle de personne étranger- respect  et intérêt d’accepter tels qu’il est, sain

 Rôle de personne ressource – apporte des réponses spécifiques au client

Rôle d’enseignante  - donne l’information – l’apprentissage

Rôle de leader – relation de coopération et de participation active

Rôle de substitut – infirmière – une sœur ne pas oublier le rôle prof - stimules

 Rôle de conseiller – l’infirmière travaille  à la promotion d’expériences favorisant la santé physique et mentale

La théorie de Peplau est essentiellement basée sur des concepts psychologiques -elle est centrée sur les relations interpersonnelles. Elle estime que les soins sont un processus éducatif visant un développement et une croissance.

Etre infirmière requiert une grande maturité, de la lucidité, et une capacité d’analyse et d’auto-analyse

III - Conclusion

Pour la profession d’infirmière l’enjeu est de taille à l’heure actuelle s ou bien nous arrivons à développer notre savoir infirmier, nous réalisons que la justification de notre existence en tout que PROFESSION est d’être “auprès de la personne soignée” pour l’aider à s’adapter durant la maladie qui fait problème à un moment de l’existence de l’individu ou bien nous disparaissons de l’éventail des professions de la santé.

Si les infirmières prennent conscience de l’importance d’utiliser un cadre conceptuel qui guide leur action et facilite leurs négociations, si les institutions de soins et les centres de formation en soins infirmiers adoptent une théorie qui serve de référence et explicite leur projet alors notre profession pourra retrouver son souffle passé et prendre sa vraie place parmi celles qui ont une contribution spécifique à apporter à notre société.

Bibliographie Sommaire

Nicole Bureau - revue de l’infirmière enseignante N°1 Janvier 1980

- ROUIS Hamouda document non publié “le modèle Azza - EPSP Sousse 1992

ROSETTE Poletti , les soins infirmiers théorie et concept

Edition le centurion 1979 Paris

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le modèle AZZA

Ecole de Sousse

Rouis Hamouda 1992

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Concepts de Base du Modèle

AZZA

- L’Homme est un être unique et multidimensionnel,

- Cet état ne peut être fragmenté à des fins d’analyse et de compréhension.

- Toute tentative dans ce sens ne peut conduire qu’à une compréhension limitée et erronée.

Seule une approche globale (multidimensionnelle) nous permet de l’appréhender.

- Toute forme d’entropie le condamne.

- Il est de nature changeant et dynamique du fait de sa croissance, de son développement et /ou de son Interaction avec le milieu.

- Il a cependant tendance en l’absence de compréhension à résister au changement.

- Sa manière de hiérarchiser ses besoins est unique et lui est spécifique.

Ses actions sont fonction de ses propres valeurs et croyances. Ces dernières ne sont pas universelles.

- Sa conduite peut être à l’encontre de ses Intérêts.

- Son comportement peut être dissonant, c’est à dire qu’il est capable d’agir contrairement à ce qu’il énonce.

- A est capable de sacrifice et d’abnégation aussi bien à l’intérieur de son cadre far filial qu’en dehors de ce cadre.

La notion de famille est decisive dans tout ce qu’il entreprend, Prinaute de la famille sur l’individu.

- Les rites, les habitudes sociales et culturelles sont

Déterminants de ses réactions à la maladie, de sa perception du bien être et de son interaction avec le système de santé.

Dans la santé comme dans le matériel il s’attache à sa dignité à sa famille à son intimité, à ses valeurs, à son désir de connaitre, à son appartenance et à son devenir.

L’état de dégradation de son corps, de son psychisme et de sa comprehension ne doit en aucun cas générer du mépris même au delà de la mort.

- La souffrance et la mort sont vécues d’une manière individuelle et familiale.

- La religion aide à surmonter les obstacles les plus difficiles et est toujours présente aussi bien lors de la maladie que lors de la mort et du deuil.

 

LA SANTE

Elle est le résultat d’une repense positive de l’individu aux agressions constantes dues aux changements.

Ces changements sont constants, l’effort d’adaptation est donc constant et n’est pas toujours équivalent aux agressions.

Une réponse insuffisante ou absente touche donc l’état de santé.

Les ressources de l’individu et de la communauté sont génératrices de ces réponses .

LES SOINS INFIRMIERS

Les soins infirmiers consistent à comprendre les changements qui s’opèrent, (par rapport à l’état antérieur de la personne/et ou par rapport à des normes)et à utiliser les ressources disponibles (individu, famille, service)pour générer des repenses et les stabiliser ou en faciliter la promotion.

LA SITUATION PROBLE MATIQUE

Situation de difficulté au cours de la quelle l’individu passe d’une zone de capacité totale par rapport à la réponse à des besoins à une zone de capacité partielle ou d’incapacité.

Capacité totale                  capacité partielle                                 incapacité

A                                                                  B                                    C

A- Zone de capacité

C’est la possibilité de répondre à un ou plusieurs besoins

B- Zone de capacité partielle

L’individu répond à ses besoins partiellement c’est à dire avec l’assistance d’une tierce personne.

C- Zone d’incapacité

Une possibilité de répondre seul à un besoin.

La situation de difficulté est due aux trois situations suivantes :

 1°) L’individu ne peut pas répondre à ses besoins           peut

2°) L’individu veut répondre à ses besoins    veut

 3°) L’individu ne sait pas répondre à ses besoins  sait

Créant ainsi une perte totale ou partielle de la capacité de répondre à un besoin

  La situation problématique peut être réelle : dans ce cas elle peut être ressentie et exprimée par la personne, elle peut être diagnostiquée par l’infirmière en fonction d’une situation normative (situation théorique de référence).

 

- La situation problématique peut être potentielle Il s’agit d’un problème qui n’a pas eu lieu, mais qui risque d’arriver La référence reste les données théoriques et l’expérience professionnelle.

Le Besoin

Le besoin n’est pas le problème, mais sa traduction

Le besoin peut se concevoir même en dehors d’un problème.

Le besoin est ce qu’il faut faire pour que la situation, de santé

Problématique (Z) correspond à une situation de santé antérieure (A) ou à une situation désirée (Z1) appelée situation de santé cible.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LES INTERVENTIONS EN SOINS INFIRMIERS

 

L’intervention en soins infirmiers est l’acte que va faire un infirmier à l’égard d’un problème pour répondre à un besoin.

Ces interventions peuvent être sous forme d’une :

1°) Intervention suppléante s Elle est faite chaque fois que la personne est dans une zone d’incapacité totale (l’individu ne peut pas satisfaire un besoin lié au pouvoir)

2°) Intervention facilitantes  Elle se fait dans les situations ou l’individu est dans une zone de capacité partielle (liée au pouvoir).

3°) Intervention incitantes consiste à stimuler, renforcer, informer, éduquer. Elle est faite lorsque l’individu ne “sait pas” ou ne “veut pas” elle est liée au vouloir et au savoir.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LE MODELE “AZZA”

Le modèle comprend quatre temps forts et tente de répondre à ces quatre questions par rapport à l’individu que nous voulons soigner t

- Comment était-il?

- Comment il est’?

-  Comment voudrions- nous (ou voudrait- il) qu’il soit

- Qu’est-il devenu?

(1) Comment était-il ? (.A)

Il s’agit de la situation de santé antérieure de la maladie (S.S.A.) désignée par la lettre A ;

Il s’agit de récolter des informations centrées sur les habitudes de vie et la manière de satisfaire les besoins afin de mieux identifier la personne en tant qu’individu.

Nous pouvons aussi disposer de renseignements du type médical s’ils existent et en tenir compte.

La S.S.A ou (A) permet d’éclairer les décisions qui vont suivre

(2) Comment Il est’ ? (Z)

C’est la connaissance de la situation de santé problématique (S.S.P) ou (Z) .

- II s’agit de définir les zones de compétence partielle et d’incompétence totale.

- de lier les zones d’incompétences à une ou plusieurs causes ou facteurs favorisants.

(3) Comment voudrions-nous qu’il soit ? (Z 1)

Il s’agit de définir une situation de santé cible (S.S.G) ou (ZI) dans ce modèle le besoin exprime la différence (écart) entre un état optimal défini de façon normative (Zi) et l’état actuel on réel (Z)

La situation de santé cible décrit l’état désiré par l’infirmière (et le malade).

Cette description représente un point de départ à l’élaboration des objectifs des soins infirmiers. L’ensemble des objectifs contribuant à atteindre la situation de santé cible.

Ces objectifs tiennent compte des ressources du malade, de la fane, et du service Une fois les objectifs fixés et la situation de santé cible imagine, il faut envisager les Interventions de soins infirmiers (Actions suppléantes, facilitantes, incitantes.)

(4) qu’est-il devenu ?(A1)

Il s’agit de la situation de santé obtenue réellement suite aux interventions infirmières (S.S.O) ou A1 ;

On vérifie si A1 est similaire à Z1 ; Sinon des réajustements seront nécessaires en envisageant une autre situation de santé cible avec d’autres interventions infirmières pouvant donner des situations de santé AZ, A3, A4 etc.      

- Note la SSA (A) et la SSP (Z) représentent l’étape de compréhension de la situation problématique

- Le SSC (Z1) représente le niveau de l’action

- Le SSO (A1) représente le niveau des résultats et du réajustement.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

REPERES DU MODELE

A : SITUATION DE SANTE ANTERIEURE

   Z: SITUATION DE SANTE PROBLEMATIQUE

     Z 1: SITUATION DE SANTE CIBLE

    A 1: SITUATION DE SANTE OBTENUE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Donnez votre apréciation pour cet article...
(90%) (7%) (3%)

Merci de nous aider à faire connaître ce texte...
Copier/coller ce lien dans votre site, blog ou espace web !

Article publié par:
mini
Rouis Hamouda
Autres articles du même auteur...
  • LES MODELES CONCEPTUELS EN SOINS INFIRMIERS

Voir tous les articles de cet auteur

Autres...

Autres articles dans: Santé
Autres articles dans: Santé
  • LES MODELES CONCEPTUELS EN SOINS INFIRMIERS
Haut de la page




Cliquez et regardez cette vidéo...
Christian Godefroy, auteur de la formation audio "Les Secrets de l'Attraction"

Un jour, un millionnaire qui m'a pris en amitié m'a initié aux "secrets de l'attraction". Ma vie a changé du tout au tout.

D'un seul coup.

Au lieu d'être dans l'effort, j'ai déclenché certaines "forces secrètes" qui m'ont littéralement propulsé vers le succès.

Et, le plus invraisemblable, c'est qu'avant je courais derrière ce que je désirais et que dès l'application de ces secrets tout est venu à moi beaucoup plus facilement, comme par magie.

Maison, voiture de luxe, argent, amour, relations, connaissances cachées...

Comment y parvenir vous aussi?

Commencez par débusquer les forces qui vous "tirent en arrière".


"Transformez votre cerveau
en un aimant super puissant"

CLIQUEZ ICI pour la suite...




RECEVEZ
GRATUITEMENT
le ebook
"Tout est possible"
de la série
Epanouissement Personnel Master
Remplissez simplement le formulaire ci-dessous
Inscrivez votre courriel:

Inscrivez votre prénom:





Connexion

Vous n'avez pas de compte?
Mot de passe oublié?

Chroniques
Devenez mentaliste maintenant !


Rechercher
Les plus beaux hommes sont-ils disponibles sur les agences de rencontre ?


Calendrier gratuit
Calendrier gratuit à imprimer !
Imprimez votre
calendrier gratuit !


Pour l'imprimer, cliquez sur le mini calendrier et ensuite imprimez ce dernier.
Liens
Partenaires
Mots-Clés
RSS
RSS
©2007 - 2014 Promalac Marketing - Tous droits réservé.     MaChronique.com - Devenir rédacteur ! | contactez nous