Dépendance affective

LE BONHEUR EST SIMPLE - CESSEZ DE LIRE, AGISSEZ !

 

Je tiens à saluer, dans cette chronique, tous ceux qui cherchent à comprendre pour avancer : vous êtes formidables ! Vous lisez mes chroniques, peut-être avez-vous lu mon livre « Le syndrome de Tarzan », mes autres chroniques ou visionné mon DVD « Comprendre la Vie », ainsi que les autres vidéos à votre disposition sur mon site, votre bibliothèque est pleine de livres de croissance personnelle, de DVD, de CD et vous suivez mes Twitters tous les jours : vous vous battez pour trouver les solutions qui vous conduiront au bonheur. Bravo ! Ceux qui marchent vers la lumière sont sûrs d’être éclairés ! Cette phrase me fait rire, par sa simplicité parce que, croyez-moi, le bonheur est simple. Mais avez-vous vraiment besoin de tout cela pour être heureux ?

 

Parce que pendant que vous lisez, visionnez, écoutez, surfez sur Internet, peut-être oubliez-vous de vivre ? Vous souriez, car je vous fournis les outils qui comblent votre bibliothèque, mais je préfère que vous appliquiez ce que vous avez déjà découvert, avant de lire ou visionner ou écouter ce que je produis. Je sais que vous êtes en quête d’une spiritualité, qui devrait vous mener à la sérénité, à l’équilibre et au bien-être, mais faut-il, pour cela, connaître tous les ouvrages qui sortent tous les jours ? Je n’ai jamais lu un seul livre de croissance personnelle, en dehors du mien et de celui que je suis en train d’écrire et qui est la suite. Et je ne veux pas en lire, parce que je veux traduire ce qui m’a traversé le corps, ce que j’ai expérimenté ou lieu de livrer du pré mâché qu’il n’y a plus qu’à réchauffer et vous servir. Ce matin même, j’ai reçu ce commentaire de Gilles : « Je suis fasciné par ta compréhension de l’être humain et ta façon tranchante de communiquer l’information. J’adore cela. C’est très rafraîchissant et vivant ». Effectivement, j’ai beaucoup observé les comportements et le premier que j’ai étudié fut le mien. L’homme est « expérientiel » (c’est un nouveau mot), car il a besoin de se brûler là où on l’avait prévenu que ça brûlait.

 

C’est ce que je vis tous les jours avec mes clients : je leur donne des consignes de sécurité très simples à respecter, telles que poser les cinq questions qui sont sur mon site, pour savoir si votre nouvelle rencontre est équilibrée affectivement, vous éloigner de quelqu’un qui est engagé ou qui sort d’une relation, valider que cette personne a les mêmes croyances et les mêmes valeurs, les mêmes objectifs, est rendue à la même place et vérifier votre tableau de bord et pas de relations sexuelles tant que vous n’avez pas validé le tout. Est-ce si difficile que cela ?! Eh bien, j’ai toute une série de clients qui, en ce moment même, souffrent comme des brutes, ayant pourtant fait le coaching, mais pas respecté les « consignes de sécurité ». L’une a eu des relations sexuelles avec un homme marié, une autre a entamé une relation avec un gars qui ne voulait pas d’enfant alors qu’elle en veut ou encore commencé une histoire avec un homme qui sort d’une rupture, un autre n’a pas validé que la femme qu’il vient  de rencontrer avait la même vision du couple que lui.

 

Je n’ai pas de patience, car je n’ai pas d’impatience : je comprends pourquoi, encore fragiles, c’était plus fort qu’eux de recommencer une relation, alors qu’il faut respecter une période de célibat, pour être heureux avec vous-même, avant de vous « frotter » à quelqu’un d’autre. Une fois bien avec vous-même, donc plus du tout dans le besoin, vous êtes capable de rejeter sereinement une candidature si quelque chose ne colle pas. Encore fragile, vous décollez, les yeux fermés, pour ne pas voir le tableau de bord qui clignotait ! Et chaque fois, chaque client me dit « je ne le savais dès le début … ». Je vous le dis, pas de patience, parce que pas d’impatience ! Je les accompagne dans cette remontée, parce que, ça vous fout par terre, ce style d’expérience !

 

Au-delà de tout ce que vous pouvez ingurgiter de toutes les façons possibles et imaginables, appliquez les principes les plus simples pour être heureux. C’est mathématique, du style 1 + 1 = 2 : si vous commencez une relation avec une personne mariée ou une personne qui sort d’une rupture, vous allez souffrir. Si vous n’êtes pas sur la même longueur d’onde, vous allez souffrir. Si vous n’avez pas la même vision du couple, vous allez souffrir. C’est réglé comme du papier à musique ! Ce que je veux vous dire, c’est que la spiritualité est une philosophie de vie et que la philosophie de vie n’a pas besoin de reposer sur des livres, des grands auteurs, des grandes théories : la mienne repose sur la simplicité et le « gros bon sens », comme on dit au Québec. Cessez un peu de lire et agissez ! Vous avez assez lu, appliquez ! Si vous passiez du temps à mettre en pratique une seule page du livre que vous êtes en train de lire et qu’une fois intégrée, vous passiez à la page suivante, au lieu de gober tout l’ouvrage et d’en ouvrir un autre, dans votre boulimie de lecture, vous feriez un grand pas en avant : une page à la fois…

 

Vous admirez le Dalaï-Lama et autre moine bouddhiste et vous en avez le droit. Mais ces hommes qui savent où dormir et qui savent qu’ils vont manger tous les jours et consacrent leur vie à la méditation, que se passerait-il si on les mettait chacun monoparental à Montréal ou Paris, avec trois gamins, à gagner leur croûte, payer un logement, etc. ? Le « aoummmm » ne suffirait pas ! Vous feriez mieux de vous admirer vous, peut-être parti dans la vie avec une famille dysfonctionnelle, une enfance brinquebalante, des coups durs et vous croyez encore en la vie : la preuve, vous lisez mes chroniques ! Vous êtes admirable. Cependant, vous n’avez pas à vous battre, juste à avoir une stratégie, celle des 6 Niveaux Logiques. Le bonheur est simple : prenez soin de vous, ainsi qu’on ne vous l’a jamais montré. Restez dans des situations qui vous font plaisir, entourez-vous de personnes avec lesquelles vous avez du plaisir, ayez des projets agréables, prenez des décisions qui sont bonnes pour vous, protégez-vous du négatif ou du toxique sous toutes ses formes. Je ne comprends rien aux histoires d’Ego, de Moi ou de Sur Moi, c’est trop compliqué pour Moi ! Mais je sais ce qui est bon pour moi.

 

En revanche, je sais l’utilité de toujours me demander quel est mon objectif quand je suis perdue dans les émotions négatives, si c’est mon besoin d’être reconnue qui parle, si je suis dans le confort en prenant telle ou telle décision, si j’aime ou n’aime pas ce que l’on me propose, si je suis dans le plaisir. Ça, je sais faire ! Pas besoin d’être un érudit pour être heureux : j’ai rencontré des personnes bien dans leur peau et qui n’ont jamais lu un livre de croissance personnelle. Je ne vous dis pas qu’il ne faut pas lire, je vous dis qu’il ne faut pas passer votre vie à lire, parce que pendant que vous avez le nez dans les bouquins, l’horloge fait tic tac et vous passez à côté du fait que vous respirez, que vous voyez, que vous entendez, que vous marchez, que vous ne souffrez pas physiquement sinon à l’âme et que la vie est simple. Parce que c’est vous qui la compliquez, avec vos fausses croyances et vos mauvaises programmations. Et si vous ne réussissez pas à vous en dépêtrer seul, demandez de l’aide !

 

Je vous vois courir dans tous les sens, vous agiter, tourner en rond, vous battre contre des moulins à vent, donner des coups d’épée dans l’eau, tout sauf prendre le taureau par les cornes. Vous nourrissez l’industrie du livre et je vous en  remercie, mais vous, qui vous nourrit ? Avaler tant d’ouvrages ne fait pas votre expérience, juste votre théorie. Mais la théorie ne sert qu’à faire de longs discours, quand il faudrait agir. Ils sont nombreux, ceux qui donnent des conseils qu’ils n’appliquent pas. J’applique à la lettre ceux que je vous donne et vous voyez le résultat : JE SUIS HEUREUSE ! Et pour agir, il faut une stratégie, qui vous permettra d’atteindre un objectif. Prenez un papier et un crayon et notez, en haut de la feuille, l’objectif que vous souhaitez atteindre, puis écrivez, étape par étape votre stratégie, en partant du bas de la feuille. Soudain, vous aurez une direction et un plan d’action : c’est tout ce qu’il vous faut, perdu dans le brouillard, pour vous retrouver exactement où vous le souhaitez.

 

Je vous le redis, le bonheur, c’est une affaire de « gros bon sens » et c’est très simple : il faut juste respecter les consignes de sécurité et arrêter la masturbation intellectuelle : VIVEZ !

 

Prenez une dose de bonne humeur par jour : suivez Pascale Piquet sur Twitter ! Abonnez-vous : www.twitter.com/pascalepiquet ou sur le site www.pascalepiquet.com

 

Commandez le nouveau DVD « Comprendre la Vie », en vente exclusive sur le site www.pascalepiquet.com

 

 

 

 

 

Donnez votre apréciation pour cet article...
(87%) (3%) (8%)

Merci de nous aider à faire connaître ce texte...
Copier/coller ce lien dans votre site, blog ou espace web !

Article publié par:
mini
Pascale Piquet
Dès le premier appel, vous vous sentirez déjà mieux !
Autres articles du même auteur...
  • LE BONHEUR EST SIMPLE - CESSEZ DE LIRE, AGISSEZ !

Voir tous les articles de cet auteur

Autres...

Autres articles dans: Dépendance affective
Autres articles dans: Dépendance affective
  • LE BONHEUR EST SIMPLE - CESSEZ DE LIRE, AGISSEZ !
Haut de la page










RECEVEZ
gratuitement

les septs clefs du bonheur !

Inscrivez votre courriel:

Inscrivez votre prénom:



RECEVEZ
GRATUITEMENT
le ebook
"Tout est possible"
de la série
Epanouissement Personnel Master
Remplissez simplement le formulaire ci-dessous
Inscrivez votre courriel:

Inscrivez votre prénom:





Connexion

Vous n'avez pas de compte?
Mot de passe oublié?

Chroniques
Cliquez et regardez cette vidéo...
Christian Godefroy, auteur de la formation audio "Les Secrets de l'Attraction"

U n jour, un millionnaire qui m'a pris en amitié m'a initié aux "secrets du succès". Ma vie a changé du tout au tout.

D'un seul coup.

Au lieu d'être dans l'effort, j'ai déclenché certaines "forces secrètes" qui m'ont littéralement propulsé vers le succès.

Et, le plus invraisemblable, c'est qu'avant je courais derrière ce que je désirais et que dès l'application de ces secrets tout est venu à moi beaucoup plus facilement, comme par magie.

Maison, voiture de luxe, argent, amour, relations, connaissances cachées...

Comment y parvenir vous aussi?

Commencez par débusquer les forces qui vous "tirent en arrière".


"Transformez votre cerveau
en un aimant super puissant"

CLIQUEZ ICI pour la suite...


Devenez mentaliste maintenant !


Rechercher
Calendrier gratuit
Calendrier gratuit à imprimer !
Imprimez votre
calendrier gratuit !


Pour l'imprimer, cliquez sur le mini calendrier et ensuite imprimez ce dernier.
Liens
Archives (24 mois)
Partenaires
Mots-Clés
RSS
RSS
©2007 - 2015 Promalac Marketing - Tous droits réservé.     MaChronique.com - Devenir rédacteur ! | contactez nous


Création site Internet: ConceptionWebDesign.com    •    Référencement & Optimisation: NumericMarketing.com