Technologie
mule

La durée de protection d’une œuvre est passé de 14 ans avec le Statute of Anne de 1710 (la première loi sur le droit  d’auteur dans le monde) à 50 ans après la mort du créateur avec la convention de Berne en 1886 (en Europe, c’est 70 ans post-mortem).
Cela  occasionne la perte pour le domaine public de pans entiers de répertoire et va à l’encontre de l’intérêt supérieur de la collectivité. En voulant exclure aussi longuement le public de la jouissance d’une l’œuvre, sauf à en monnayer une autorisation, n’est-ce pas contraire à ce qu’il faudrait faire  pour promouvoir le progrès des sciences et des arts?
De toute évidence, cette législation ne s’accorde pas toujours très bien avec un objectif louable qui serait de favoriser la création :
1- Un auteur qui dispose d’une rente à vie sur une œuvre à succès n’est pas encouragé financièrement à créer une nouvelle œuvre pour le bien de la société.
De plus, mathématiquement, il semble clair que l’enrichissement de quelques uns peut faire obstacle à la juste rémunération de quelques autres.
2- La création d’un monopole sur l’exploitation des œuvres après la mort de l’auteur, et l’extension de ce monopole, n’est pas en soi de nature à favoriser la création.
En effet, sur une partie du chiffre d’affaire engendré par le secteur, n’est-il pas déraisonnable de continuer à payer des montants pharamineux aux descendants d’un auteur au détriment des nouveaux venus dans le domaine de la création qui pourraient être rétribués davantage.
Aujourd’hui, les gardiens du temple du libéralisme révèle une volonté de canaliser et de contrôler toute forme d’expression artistique diffusée sur les réseaux. Leur but est d’imposer sur internet la même rareté des copies d’œuvres qui règne dans le monde des supports physiques.
Ainsi, au détriment de l’intérêt général qui voudrait que l’on crée un vaste domaine public, librement accessible à tous à des fins d’usage personnel, des lobbies militent pour imposer au public des restrictions drastiques sur l’accès à des  contenus numériques protégés pendant de très longues périodes.
Tout cela représente une entrave à un modèle de diffusion des œuvres qui assurerait à la fois un accès pour tous à une culture diverse et un financement équitable pour les artistes/créateurs. Dans une économie numérique où les œuvres sont de plus en plus dissociées de leur support, il serait nécessaire d’établir une régulation de leur diffusion ou de leur accès, qui ne doivent pas obligatoirement être maîtrisés par qui détient la propriété.
Le droit actuel de la propriété intellectuelle emprunte beaucoup de sa philosophie au droit de la propriété matérielle. Mais transmettre une œuvre numérique, ce n’est pas en perdre l’usufruit. Voltaire avait déjà entrevu le problème à son époque : Il en est des livres comme du feu de nos foyers, on va prendre le feu chez son voisin, on l’allume chez soi, on le communique à d’autres et il appartient à tous. C’est en ce sens que l’âge numérique est aujourd’hui un véritable casse-tête pour la propriété intellectuelle.

Donnez votre apréciation pour cet article...
(0%) (0%) (0%)

Merci de nous aider à faire connaître ce texte...
Copier/coller ce lien dans votre site, blog ou espace web !

Article publié par:
mini
thomy12
Autres articles du même auteur...
    • Le droit d’auteur à l’ère numérique

    Voir tous les articles de cet auteur

    Autres...

    Autres articles dans: Technologie
    Autres articles dans: Technologie
    • Le droit d’auteur à l’ère numérique
    Haut de la page










    RECEVEZ
    gratuitement

    les septs clefs du bonheur !

    Inscrivez votre courriel:

    Inscrivez votre prénom:



    RECEVEZ
    GRATUITEMENT
    le ebook
    "Tout est possible"
    de la série
    Epanouissement Personnel Master
    Remplissez simplement le formulaire ci-dessous
    Inscrivez votre courriel:

    Inscrivez votre prénom:





    Connexion

    Vous n'avez pas de compte?
    Mot de passe oublié?

    Chroniques
    Cliquez et regardez cette vidéo...
    Christian Godefroy, auteur de la formation audio "Les Secrets de l'Attraction"

    U n jour, un millionnaire qui m'a pris en amitié m'a initié aux "secrets du succès". Ma vie a changé du tout au tout.

    D'un seul coup.

    Au lieu d'être dans l'effort, j'ai déclenché certaines "forces secrètes" qui m'ont littéralement propulsé vers le succès.

    Et, le plus invraisemblable, c'est qu'avant je courais derrière ce que je désirais et que dès l'application de ces secrets tout est venu à moi beaucoup plus facilement, comme par magie.

    Maison, voiture de luxe, argent, amour, relations, connaissances cachées...

    Comment y parvenir vous aussi?

    Commencez par débusquer les forces qui vous "tirent en arrière".


    "Transformez votre cerveau
    en un aimant super puissant"

    CLIQUEZ ICI pour la suite...


    Devenez mentaliste maintenant !


    Rechercher
    Calendrier gratuit
    Calendrier gratuit à imprimer !
    Imprimez votre
    calendrier gratuit !


    Pour l'imprimer, cliquez sur le mini calendrier et ensuite imprimez ce dernier.
    Liens
    Archives (24 mois)
    Partenaires
    Mots-Clés
    RSS
    RSS
    ©2007 - 2015 Promalac Marketing - Tous droits réservé.     MaChronique.com - Devenir rédacteur ! | contactez nous


    Création site Internet: ConceptionWebDesign.com    •    Référencement & Optimisation: NumericMarketing.com