Connaissance de soi

Au commencement était la Parole, et la Parole était Dieu. Elle était au commencement avec Dieu. Toutes choses ont été faites par elle et rien de ce qui à été fait n’a été fait sans elle[1].

Dans la Bible, cette introduction de l’évangile selon saint Jean donne en 37 mots ou encore trois phrases la Définition et la Nature de Dieu. Pour mieux La saisir, il est approprié de remplacer le mot Parole par Dieu puisqu’il y est indiqué que ces deux termes sont interchangeables.

Au commencement était Dieu, et Dieu était Dieu. Dieu était au commencement avec Dieu. Toutes choses ont été faites par Dieu et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans Dieu.

On n’a pas besoin de nous l’expliquer une troisième fois, Dieu est omniprésent, Il est présent partout où Il est et, Il est partout. Tout ce qui se meut et qui se passe sur la surface de la terre, est sous-tendu par l’Esprit de Dieu, toute chose visible comme invisible, incréée ou créée est Dieu. Notre monde actuel est Dieu en pleine expression. J’entends déjà des personnes me demander d’où viennent les guerres et la famine si tout ce qui est, est Dieu ? _-  A cela, je réponds que cela vient justement des âmes qui on fait de jouer à essayer d’affirmer que l’on n’est pas Dieu, à régner la présence divine en nous alors pareillement que lorsque l’on marche la tête en bas et les pieds en l’air, le sang s’accumule dans le cerveau et on a le crâne lourd, l’expression de notre vie devient lourde.- Dieu n’a besoin de rien sinon de Lui-même. Il n’a pas besoin qu’on le serve, car qui le fera et comment ? Puisque tout le monde est Lui et dans Lui. Il est donc le Service par excellence.

 Il n’a pas besoin que l’on l’aime car qui l’aimera ? Puisque tout ce qui vit et qui peux exprimer de l’amour est dans Lui et est Lui. Il est Amour

Il n’a pas besoin qu’on vienne à Lui car où êtes vous si ce n’est dans Lui pour venir à Lui ? Qui êtes vous si ce n’est Lui-même pour vous déplacer vers Lui ? Il ne souhaite ni n’exige de résultat précis d’aucun être humain car tout résultat qu’il vise est déjà dans Lui et est Lui-même.

Etant donc la totalité de Tout ce qui est, et étant Le seul à l’être, DIEU rayonne en tout lieu de toute sa grandeur et sa magnificence en véhiculant une seule vérité : JE SUIS.

Bien sûr, pour que cette dernière affirmation soit effective,  c’est-à-dire, pour qu’elle soit expérimentable, il fallait bien que ce soit adressé à quelqu’un. Alors Il a pensé à créer de l’Eternel qu’Il Est, une infinité de parties de Lui-même qui pourront se la (« Je suis ») chanter quand ils le veulent et où ils le souhaitent. C’est ce que j’appelle faire l’expérience de Lui-même.

Dans son livre, l’Energie subtil, Collinge W. rapporte les dires du mystique indien Swami Muktananda qui disait : « La Kundalini crée l’univers à partir de son être. Elle devient l’ensemble de l’univers et pénètre toutes les formes de l’univers que nous voyons autour de nous. Elle devient le soleil, la lune, les étoiles, le feu et illumine le cosmos qu’elle a créé. Elle devient la force vitale, le prana qui garde en vie toute créature y compris les humains et les oiseaux. C’est elle qui, pour étancher notre soif, devient eau et pour calmer notre faim devient nourriture. Tout ce que nous voyons ou pas, tout ce qui existe de la terre jusqu’au ciel n’est rien d’autre que la Kundalini. C’est cette énergie suprême qui anime toute créature de l’éléphant à la minuscule fourmi. Elle pénètre toute créature ou chose qu’elle créé mais ne perd jamais son identité et sa pureté immaculée. »

Il apparaît donc là, quelque chose d’intéressant, c’est que toute chose n’est rien d’autre que Dieu localisé, tout ce monde devant vous, plaisant ou pas, n’est rien d’autre qu’une des particules localisées représentant le Créateur sous une forme particulière. Vous comprenez ? Votre voisin de palier est une forme particulière de Dieu, la rose dans le jardin est elle aussi une forme particulière de Dieu, Même votre voiture, parce qu’elle est faite d’innombrables particules de l’Energie, est également une forme particulière de l’Un. Pour pouvoir donc jouir de Lui-même, le Créateur –si on peu le dire- a regardé dans lui-même et est devenu un Monde : (Que la lumière soit !  Qu’il y ait des luminaires dans l’étendue appelée ciel etc.). Dans toutes ces multitudes de créations découlant littéralement du Créateur, la femme ou l’homme que vous êtes fut aussi créé. Vous êtes donc aussi une expression singulière de Dieu mais avec une particularité

…« Puis Dieu dit, faisons l’homme à notre Image et selon notre Ressemblance… » C’est-à-dire que, de toutes les parties de Dieu, de toutes les entités représentant Dieu dans Son Monde, Dieu vous a donné la possibilité de concevoir aussi consciemment de vous-même, votre monde, le propre vôtre où vous pouvez affirmer tel Votre Créateur qui vous anime : «Je suis».Et là encore, comme Le Créateur, c’est-à-dire le monde dont vous faites partie, il vous fallait dans vous  -soit dans votre monde-, une entité qui ferait semblant de ne pas être vous et à qui vous diriez : « Je suis ». Une fois de plus, pour pouvoir jouir de vous-même, vous vous êtes subdivisé en plusieurs versions de vous qui seront une expression singulière de vous-même et pourront choisir de récréez votre totalité à partir de la partialité qu’elles sont. Pour gérer cela, le Créateur qui est le Monde soit, la vie que vous vivez actuellement à dit : que cette éventualité soit ! Et le temps fut créé pour prendre en compte toutes vos parties. Et celui ou celle qui lit ce livre aujourd’hui est une de ces parties de vous-même qui voudrait sûrement de quelque manière que ce soit affirmer : « Je suis ». 

A présent, si je vous ai révélé la Nature de Dieu et par conséquent la vôtre, c’est pour clarifier vos intentions dès le départ. Avant d’entreprendre la voie, le chemin intérieur qui mène à votre affirmation, à votre réalisation, il est avantageux de considérer trois vérités vraies qui en ressortent:

1- Dieu n’attend rien de vous

2- Vous êtes déjà ce que vous cherchez à être.

3-La vie est un lieu de création et non de compétition ou de bataille.

 

Dieu n’attend rien de vous.

 

Ne faites rien donc, juste pour lui faire plaisir et être récompensé ou pour éviter de le décevoir au risque d’être puni, vous n’avez pas le pouvoir de décevoir la Vie ou plus clairement, ce n’est pas possible car Dieu (ou la Vie) est déjà tous les choix d’ « être » qui s’offrent à vous. Je vous le dis parce que beaucoup d’entre nous ouvrent de tels ouvrages ésotériques parce que nous avons une peur de l’attitude du Créateur face à la créature que nous sommes, si nous continuons à l’ignorer ou à manquer à ses « commandement ». Cette peur est aussi née du fait que nous pensons très fortement que ce Dieu à qui nous devons faire plaisir est à l’extérieur de nous. C’est-à-dire qu’Il nous est séparé. Et parce que le fait de se sentir séparé de Dieu nous pousse à croire que ce que nous faisons, nous le faisons en exclusivité pour Lui, nous arrivons même à penser que nous sommes responsables du Bonheur et de la Continuité de Dieu et donc du déroulement de la Vie. Nous commençons à penser que nous n’avons pas le choix sinon, ça ira mal pour nous car Dieu se fâcherait ou la vie nous punirait si nous agissons autrement. Ainsi, nous finissons à la longue par nous considérer  comme des pauvres serviteurs de Dieu. Nous nous disons que, nous ne sommes littéralement rien du Tout et Dieu est Tout.

Comment donc faire émerger la Divinité de soi si on l’y renie ? Comment démontrer l’infinité de l’Être en imposant des limites à notre être ? Comment créer le Tout à partir du rien ?

Vous comprenez maintenant le conflit dans lequel vous pouvez vous prendre, en agissant de la sorte. Lorsque notre motivation est incitée par la seule volonté de combler les désirs d’un Dieu Tout puissant qui pourrait vous écraser si vous ne le faites pas, alors toute votre vie devient obéissance aveugle, le dogme s’installe et de ce fait, votre véritable nature qui est la liberté est neutralisée ; donc compromise. Et puisque vous ne pouvez pas supporter être longtemps ce que vous n’êtes pas en réalité, le ressentiment va s’installer et la révolte va suivre inévitablement.

A l’age de 11ans, un camarade de classe m’a évangélisé. Cela a changé toute ma vie et mes actions, mais seulement, j’avais compris que je le faisais uniquement pour un Dieu qui attendait qu’on l’aide. Alors tout ce que je faisais n’était plus avec le cœur mais avec la peur, cela ne venait plus de moi, je n’avais plus le choix, ma vie était maintenant faite de privations puisque ce Dieu là, avait tant de règles à ne pas franchir mais qui me limitaient tellement. Tous mes agissements apportaient le même message, celui qui était assez réceptif à cette époque de ma vie pouvait déceler que je m’empêchais de vivre naturellement pour faire plaisir à un Dieu bourré de normes. J’ai ruminé pendant longtemps l’insipidité d’une telle vie tout en gravitant autour de la limite que je m’étais moi-même établie et puis…eh bien j’ai fait ma révolte pour revendiquer mon indépendance et à ma grande surprise, ma vie a continué de fonctionner pareillement tout en m’offrant les mêmes éclairs de génie qu’auparavant. Ce qui montrait bien que Celui que je pensais décevoir continuait de traiter avec moi. Cette révolte cependant était une façon pour cette part de moi qui sait intrinsèquement que je suis liberté de crier haut et fort : je ne dépend de personne d’extérieur à moi et personne ne peut m’obliger à faire ce qu’il veut si ce n’est moi-même puisque je suis libre.

Alors si vous aussi, vous venez maintenant dans cette lecture juste par soucis de vous acquitter  de votre dette karmique envers ce Dieu en face de vous et remplir certaines  de Ces conditions, si vous venez ici parce que vous n’avez pas le choix, par crainte de l’Eternel, fermez ce livre car votre croissance est déjà avortée, dans cette optique vous finirez par arriver au ressentiment et à haïr le Dieu même que vous voulez servir parce que vous le pensez hors de vous et donc séparé de vous.

 

Certains d’entre nous cependant même si nous ne le disons pas ouvertement de cette manière, pensons que, même si nous ne voulons pas dépendre ou agir uniquement pour un Dieu séparé de nous même, nous pouvons au moins troquer avec Lui. C’est-à-dire, faire plaisir à ce Dieu en échange que notre vie fonctionne (qu’elle se passe de façon à retracer ce que la société actuelle appelle vie fonctionnelle). Si telle est votre motivation, en ouvrant ce livre, je vous dis clairement que vous perdez votre temps, encore une fois, Dieu n’a besoin de rien de vous pour vous faire profiter de ses merveilles et vous êtes sa merveille. N’entreprenez pas la voie vers la maîtrise pour L’amadouer, ne faites aucune action si c’est pour acheter à Dieu ou à la vie un évènement particulier, vous n’avez pas besoin de lire un tel livre pour vous faire de l’argent, obtenir une belle femme, vous offrir une nouvelle voiture, résoudre un conflit ou un problème, vous n’êtes tout simplement pas au bon rayon. Parce que si vous voulez entreprendre une nouvelle vie juste pour vous faire remarquer et vous attirer les faveurs du Très Haut, vous sortirez de là complètement désillusionné.

Une fois dans ma vie, je ne savais plus où j’en étais et au lieu de chercher à l’intérieur de moi, je me suis dis que j’avais sûrement offensé Dieu pour vivre cela, donc j’ai décidé d’arrêter de fumer. C’était plus pour Dieu que pour moi-même, plus pour monnayer une place dans les saintes hauteurs que pour me construire une vie saine même si, devant presque tout le monde, c’est cette dernière raison que je donnais. Alors, le temps passait et pauvre de moi qui croyais que j’allais émouvoir le Seigneur par mon acte, mais non ! Rien de rien, le métro roulait toujours, les oiseaux volaient toujours et surtout, ceux qui continuaient à fumer continuaient de recevoir ce que moi je cherchais à atteindre. Déçu, je me suis remis pendant un bon moment à fumer doublement en y ajoutant aussi cette fois de l’alcool pour célébrer ma révolte contre l’autorité Dieu puisque Il semblait ne pas se rendre compte que je faisais un sacrifice pour Lui en vivant de la sorte.

Voilà ce qui risque très fort de se passer si vous voulez vous abreuver de ces lignes pour recevoir quelque chose de particulier, vous allez vous décourager et arriver très vite à la conclusion que Dieu n’existe pas. Pour comprendre assez vite que la vie extérieure ne se déroule pas en fonction du bien ou du mal que vous lui faites, observez que les gens autour de vous, qui violent ce que vous appelez les conditions à remplir pour faire plaisir à Dieu, obtiennent quand même ce que vous appelez récompenses. Alors je vous invite à sonder bien votre intention face à ce livre, si vous êtes en attente d’un changement offert par Dieu, fermez ce livre et demandez directement à Dieu ce que vous voulez, ce sera plus simple et moins fatigant pour vous.

 

Vous êtes déjà ce que vous cherchez à être.

 

On répète souvent cette phrase dans les livres d’éveil mais beaucoup se demandent encore ce qu’elle signifie. Cela veut dire que, comme votre Créateur qui est la vie telle que vous la vivez actuellement, vous ne faites que faire l’expérience de vous-même. En d’autres termes, vous voulez par exemple partir du point A (qui est ce que vous êtes actuellement), au point B (qui est ce que vous choisissez d’être). Toutefois, vous êtes déjà A, et B est aussi vous. Parce que dans la grande Entité que vous êtes, A et B y font parties intégrantes. Disons que dans une perception linéaire, B est votre futur et, la transition de A à B est ce que j’appelle faire l’expérience de soi-même. Car voyez vous, Il n’y a pas de destination de vous-même que vous ne soyez pas. Votre vie n’est donc pas une mission dont l’issue est incertaine, il ne peut donc pas avoir d’échec dans ce que vous vivez actuellement. En d’autres termes, vous ne faites que faire l’expérience de ce que vous êtes déjà et ce processus est appelé la vie. Cette vérité est porteuse d’une libération d’un poids énorme : le stress du résultat. Nous voulons tellement un résultat précis que nous mettons une pression à nous et aux autres même pour y arriver, et nous ratons le processus essentiel : la vie, le retour à l’Un, la divinisation, la transformation, l’instant présent.

Les gens pensent qu’ils ne sont pas encore ce qu’ils cherchent à être, pis encore, ils pensent qu’il y ait une possibilité pour qu’il ne le soit jamais. Alors, ils prennent la vie comme un combat perpétuel pour y arriver, ils n’ont pas le temps de vivre, ils doivent y arriver. Ils ne sourient plus car leur devenir est en jeu. Ce test auquel le Créateur les soumet peut être négatif alors il faut être sérieux, oui c’est cela même le mot : ils se prennent trop au sérieux. Alors l’idée originale selon laquelle leur vie était destinée à être : joie, paix et harmonie est rejetée en permanence devant eux puisqu’ils pensent que ici dans ce monde, on ne peut pas en faire l’expérience et qu’il faudrait essayer au maximum d’être sérieux pour oser prétendre à un ticket retour pour  l’Eden initial. Et puis, il y a ceux avec qui on interagit, eux aussi peuvent compromettre, notre destinée alors il faudrait les changer à tout prix quitte à ce que ce soit contre leur gré parce que la destination est en jeu.

Quand j’ai  décidé de vivre consciemment, je pensais tellement que la vie était un test important pour obtenir quelque chose que je n’étais pas que, je me croyais en mission, toutes mes actions étaient contrôlées, je ne riais pas car c’était un signe de laissé aller, ceux qui ne faisait pas ce que je jugeait nécessaire pour l’avènement du royaume, de la promesse ou du paradis sur terre, étaient pour moi des enfants du malin, du diable. Quand les choses semblaient ne pas avancer, je dénonçais la présence de Lucifer. Cette vie de bataille permanente, m’a value beaucoup de relations en moins, d’énormes migraines et un accroissement de sentiment d’impuissance face à toute la vie.

Pour la dernière fois qu’est ce qui vous amène ici ? Si vous voulez changez radicalement le monde dans lequel vous vivez, et reniez sa perfection, passez votre route, il n’y a rien pour vous dans ce livre. J’ai une bonne nouvelle pour vous, le monde que vous voulez à tout prix sauver est déjà sauvé mais il joue simplement à être perdu pour permettre à votre job de « sauveur de l’humanité » d’être visible, les personnes que vous voulez changer sont déjà parfaites mais elle jouent simplement à l’ignorer pour permettre à votre perfection de luire. Que vous avanciez ou pas, que vous récréez Dieu ou pas dans votre vie, Dieu et vous, êtes à jamais. Il n’y a aucune obligation ni aucune urgence.

 

La vie est un lieu de création et non de compétition ou de bataille.

 

Si après toutes les informations que vous avez reçu jusqu’ici, vous voulez toujours continuer la lecture, c’est que vous avez compris qu’il n’y a rien d’autre à faire que créer et s’enivrer de la création éternellement non plus par contraintes ou peur mais désormais par libre choix et Amour. Vous revêtez donc consciemment le costume d’un acteur, vous êtes prêt à jouer, c’est bien. Et ce script là est spécial, car c’est la Vie, c’est l’expression de Dieu. Vous allez jouer au Film (Dieu, la Vie) tout en écrivant le vôtre. Pendant le déroulement de cette version présente que vous vivez actuellement, vous pouvez choisir d’arrêtez à tout moment de vivre consciemment ou de continuer selon vos désirs, vous n’êtes redevable envers personne car toutes vos actions et réactions sont prévues à l’avance, alors sur ce chemin de votre réalisation, oubliez la culpabilité, la peur et la précipitation. Rappelez vous toujours : ce n’est qu’un jeu, quand ça semblera réel, stricte, amer ou trop sérieux, rappelez le vous : ce n’est qu’un jeu. Faites le chaque matin à votre réveil, chaque semaine durant votre sabbat personnel, chaque mois durant votre semaine sainte, chaque année, durant votre ramadhan : ce n’est qu’un jeu, CE N’EST QU’UN JEU. « Faites le en mémoire de Moi, car vous êtes tous des anges se rappelant que vous êtes Dieu et donc, que « Je Suis ». Je vous le dis en vérité qu’il y a beaucoup plus de Force de l’Univers à votre service que vous ne pouvez l’imaginer pour rendre réel les rêves de chacun d’entre vous sans en compromettre ceux de qui que ce soit. » semble me chuchoter Dieu quand j’écris ces lignes. Le nom du jeu est : Dieu est tous et vous êtes Dieu, vous allez jouer maintenant consciemment à être Dieu, les lumières s’allument pour votre réalisation…


[1] Jean 1:1-3

Donnez votre apréciation pour cet article...
(0%) (0%) (0%)

Merci de nous aider à faire connaître ce texte...
Copier/coller ce lien dans votre site, blog ou espace web !

Article publié par:
mini
yourself
Autres articles du même auteur...
  • Dieu est Tous. Vous êtes Dieu

    Voir tous les articles de cet auteur

    Autres...

    Autres articles dans: Connaissance de soi
    Autres articles dans: Connaissance de soi
    • Dieu est Tous. Vous êtes Dieu
    Haut de la page










    RECEVEZ
    gratuitement

    les septs clefs du bonheur !

    Inscrivez votre courriel:

    Inscrivez votre prénom:



    RECEVEZ
    GRATUITEMENT
    le ebook
    "Tout est possible"
    de la série
    Epanouissement Personnel Master
    Remplissez simplement le formulaire ci-dessous
    Inscrivez votre courriel:

    Inscrivez votre prénom:





    Connexion

    Vous n'avez pas de compte?
    Mot de passe oublié?

    Chroniques
    Cliquez et regardez cette vidéo...
    Christian Godefroy, auteur de la formation audio "Les Secrets de l'Attraction"

    U n jour, un millionnaire qui m'a pris en amitié m'a initié aux "secrets du succès". Ma vie a changé du tout au tout.

    D'un seul coup.

    Au lieu d'être dans l'effort, j'ai déclenché certaines "forces secrètes" qui m'ont littéralement propulsé vers le succès.

    Et, le plus invraisemblable, c'est qu'avant je courais derrière ce que je désirais et que dès l'application de ces secrets tout est venu à moi beaucoup plus facilement, comme par magie.

    Maison, voiture de luxe, argent, amour, relations, connaissances cachées...

    Comment y parvenir vous aussi?

    Commencez par débusquer les forces qui vous "tirent en arrière".


    "Transformez votre cerveau
    en un aimant super puissant"

    CLIQUEZ ICI pour la suite...


    Devenez mentaliste maintenant !


    Rechercher
    Calendrier gratuit
    Calendrier gratuit à imprimer !
    Imprimez votre
    calendrier gratuit !


    Pour l'imprimer, cliquez sur le mini calendrier et ensuite imprimez ce dernier.
    Liens
    Archives (24 mois)
    Partenaires
    Mots-Clés
    RSS
    RSS
    ©2007 - 2015 Promalac Marketing - Tous droits réservé.     MaChronique.com - Devenir rédacteur ! | contactez nous


    Création site Internet: ConceptionWebDesign.com    •    Référencement & Optimisation: NumericMarketing.com